1. Accueil
  2. Communiqué de presse
Espace presse et outils de communication du MEDEF Lyon-Rhône

Les communiqués de presse

46 communiqués

en Juin 2020

Appel à candidatures : le MEDEF Lyon-Rhône lance la nouvelle promotion d’Activ’Entreprendre !

Cette année encore, le MEDEF Lyon-Rhône, en partenariat avec Harmonie Mutuelle, propose un accompagnement aux créateurs d’entreprise du territoire via son dispositif Activ’Entreprendre. Cette nouvelle promotion débutera le 6 octobre prochain. Créateurs et repreneurs d’entreprise (depuis moins de 5 ans et en phase de commercialisation de leur offre) sont invités à déposer leur candidature avant le mercredi 1er juillet pour intégrer la promotion 2020 d’Activ’Entreprendre.
Télécharger

en Juin 2019

Première en France : nouveau modèle éducatif et ouverture du capital d’emlyon business school

La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, fondateur et principal actionnaire du groupe emlyon, poursuit la transformation de son école afin d’accompagner sa croissance. Après avoir lancé en août 2018 la transformation juridique de l’école avec la création de la SA early makers group, puis décidé en janvier 2019 d’ouvrir le capital, la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne annonce aujourd’hui l’entrée en négociations exclusives avec Qualium Investissement et Bpifrance, qui deviendraient actionnaires d’Early Makers Group SA, la holding du groupe emlyon. Ce partenariat d’envergure devrait permettre d’accompagner l’évolution du modèle éducatif de l’école et de soutenir son excellence et son développement au niveau mondial, dans le respect de ses valeurs fondamentales.
Télécharger

en Juin 2019

Handicap : Un nouveau président pour Handi Lyon-Rhône

Le 28 mai 2019, à l’occasion d’un conseil d’administration extraordinaire, André FARRUGIA, responsable des ressources humaines de l’Hypermarché AUCHAN de Caluire a été porté à la présidence de l’association Handi Lyon-Rhône.
Télécharger

en Avr 2019

Lions de demain 2019 : découvrez les lauréats !

Le 9 avril dernier, à l’occasion de l’Odyssée des entrepreneurs, Régis Provignon, Président du groupe de travail Génération MEDEF, Simon Adjedj, lauréat du concours en 2017 et Olivier Robert, Directeur de Secteur Entreprises et Banque Privée du Rhône de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes ont récompensé les lauréats de la promotion 2019 des Lions de demain !
Télécharger

en Déc 2018

Besoins de financement de court terme : mesures d’accompagnement des entreprises touchées par les mouvements sociaux

Face aux conséquences économiques des blocages et des manifestations, les entreprises rencontrant des problèmes de trésorerie peuvent solliciter leur établissement bancaire qui a reçu par un courrier de la Fédération bancaire française du 30 novembre dernier une invitation à examiner, avec « la plus haute bienveillance », les demandes de recherche de solutions de financement de court terme. A cet effet, la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes fait savoir à ses clients, commerçants de proximité et dirigeants de TPE rencontrant des difficultés de trésorerie, qu’elle met en place des solutions de financement court-terme spécifiques. Le MEDEF Lyon Rhône salue cette initiative. 

en Déc 2018

Laurent FIARD « Merci aux forces de l’ordre pendant la Fête des Lumières »

Laurent Fiard, Président du MEDEF Lyon-Rhône remercie les forces de l’ordre d’avoir su protéger notre centre-ville et nos commerçants ce week-end de Fête des Lumières. « Alors que samedi 8 décembre, en fin d’après-midi, la bonne tenue de la Fête des lumières en centre-ville était compromise, l’engagement et la mobilisation des forces de l’ordre ; police, gendarmerie, pompiers et services de la métropole ont permis aux lyonnais et aux nombreux touristes de profiter des festivités. A tous, un grand merci. » Laurent Fiard, Président du MEDEF Lyon-Rhône,

en Nov 2018

Saint Jean Industries Poitou

La chute des appels des culasses diesel a causé depuis la fin 2017 des pertes importantes sur l’exploitation de la société Saint Jean industries Poitou. Le besoin de trésorerie est tel que la société Saint Jean Industries Poitou doit envisager de se mettre sous la protection du Tribunal de Commerce. Le groupe Saint Jean Industries, actionnaire de Saint Jean Industries Poitou a déclaré au CSE être toujours en attente de la position de Renault quant à un soutien sur le financement du très court terme. Ce site, avait déjà été repris en 2012 à la barre du Tribunal de Commerce de Nanterre dans un contexte social particulier et en pleine élection présidentielle. Les volumes initialement prévus (1 millions de culasses) et l’injection de 12M€ du Fonds de Modernisation des Equipementiers Automobiles n’ont pas été mis en place. Le groupe a réussi malgré tout, jusqu’alors, et avec l’aide de Renault à maintenir une activité équilibrée. La diversification a commencé bien qu’elle reste encore très insuffisante au regard des volumes de Renault. Avec quasi aucun investissement dans les 10 ans qui avaient précédé cette reprise, la situation industrielle s’est avérée beaucoup plus difficile à redresser que prévu. Pour autant plus de 12,5 millions d’euros ont été investis et ont permis de doter le site d’une régénération de sable, de nouvelles cellules de parachèvement et d’une coulée innovante de culasses à 4 empreintes automatisées. Le chemin est encore long pour ramener cette entreprise à niveau. La crise du Diesel vient compliquer cette dynamique de diversification technologique et produit. Un sauvetage industriel a été envisagé sous l’égide des pouvoirs publics et avec Renault depuis plusieurs mois. Après de nombreuses investigations, itérations et propositions, à ce jour, aucun accord permettant la mise en place d’une solution économiquement viable n’a pu être finalisé entre les parties (que ce soit sur les volumes ou sur les prix de ventes des produits). Pour que le site soit pérennisé, il doit se doter d’une technologie moderne et intégrer rapidement un nouveau chantier de coulée par gravité automatisé compatible avec les exigences et standards technologiques hauts du marché. Notre expérience montre que c’est par la technologie et son automatisation que nous arrivons à maintenir des emplois en France dans nos métiers. Avec ou sans Saint Jean Industries, comme actionnaire et dans l’intérêt des salariés du site, nous ne voyons pas comment l’avenir de cette société peut être assuré sans un investissement de ce type et sans le soutien de son principal client pour le remplir. Grâce à cette vitrine technologique, la diversification client pourra alors s’envisager sérieusement. Maxence Pecheur, Saint Jean Industries maxence.pecheur@st-ji.com +33 6 71 83 83 71

en Oct 2018

Abandon de l’A45 : une erreur

'abandon de l'A45 sonne comme un véritable désastre pour les habitants, les entreprises et l'ensemble des forces vives du grand bassin constitué par les Métropoles de Saint-Etienne et de Lyon. L’ensemble des acteurs économiques rassemblés au sein du Collectif A45, porte-parole des 120 000 entreprises de ce bassin économique qui compte parmi les plus denses de France, a été trahi. Aujourd’hui, c’est l’incompréhension… L’Etat ne respecte pas les engagements pris par trois Présidents de la République. Ce projet d’infrastructure a traversé, en 20 ans, toutes les étapes juridiques et les procédures ; il a été reconnu d’Utilité Publique en 2008 ; il s’inscrit parfaitement dans le Grenelle de l’Environnement ; son montage financier est intégralement bouclé. Cette décision est profondément méprisante pour les habitants qui subissent au quotidien sur l’A47 insécurité, embouteillages, accidents, pollution... Cette décision est également scandaleuse pour les entreprises, dont la compétitivité est pénalisée par des centaines de milliers d’heures de travail perdues sur une A47 paralysée, et pour des salariés excédés. L’A45 aurait dû être considérée comme LA réalisation emblématique en matière de mobilité du quotidien ; elle est exemplaire, car durable et respectueuse de l’environnement ; elle aurait pu être le tremplin d’une nouvelle dynamique au service des habitants et du développement économique de l’aire métropolitaine Lyon - Saint-Etienne. Arrêtons de brandir de fausses solutions alternatives… C’est une illusion… Si elles existaient, les dizaines de rapports d’experts réalisés ces dernières années les auraient identifiées… Dans les tout prochains mois, entrepreneurs, salariés et automobilistes français et étrangers traversant la Région au quotidien ou à l’occasion des grands transits de vacances, vont vivre l’enfer des embouteillages, décuplés à cause des travaux sur le pont de Givors et la fermeture de 2 voies sur 4, et mesurer ainsi l’incapacité de l’Etat à engager une politique d’infrastructures moderne et d’avenir. Les acteurs économiques, à l’unisson avec les élus politiques, demandent solennellement au Gouvernement de ne pas commettre une erreur historique par le mépris des réalités de la vie quotidienne des chefs d’entreprise et des citoyens. Un communiqué de presse du Collectif A45

en Jan 2018

Vœux du MEDEF Lyon-Rhône : « En 2018, soyons fiers, fiers du retour de la croissance, fiers de notre territoire, fiers d’être des chefs d’entreprise ! »

Dès que la confiance s’instaure, un petit miracle se produit, l’initiative et la prise de risque se développent spontanément : passons à l’action ! » c’est sur cette note optimiste que Laurent Fiard, Président du MEDEF Lyon-Rhône a ouvert son discours de vœux, devant plus de 1000 personnes réunies pour l’occasion, au Groupama Stadium de Décines.
Télécharger

en Nov 2017

« Chiche… j’innove ! » pour en finir (enfin !) avec les idées reçues sur l’innovation !

Le Groupe de travail innovation du MEDEF Lyon-Rhône, vient de publier, avec le soutien de Bpifrance l’ouvrage « Chiche… j’innove ! », pour en finir avec les idées reçues sur l’innovation ! Ce Livre blanc est un véritable « road book » pour les dirigeants d’entreprises, de toutes tailles et tous secteurs, qui souhaitent se lancer dans l’innovation. Il contient conseils, témoignages et bonnes pratiques liés à l’innovation.
Télécharger

Voir plus