logo

18/10/2018

} [COMMUNIQUE DE PRESSE] Abandon de l’A45 : une erreur

logo
‘abandon de l’A45 sonne comme un véritable désastre pour les habitants, les entreprises et l’ensemble des forces vives du grand bassin constitué par les Métropoles de Saint-Etienne et de Lyon.

L’ensemble des acteurs économiques rassemblés au sein du Collectif A45, porte-parole des 120 000 entreprises de ce bassin économique qui compte parmi les plus denses de France, a été trahi.

Aujourd’hui, c’est l’incompréhension…

L’Etat ne respecte pas les engagements pris par trois Présidents de la République.

Ce projet d’infrastructure a traversé, en 20 ans, toutes les étapes juridiques et les procédures ; il a été reconnu d’Utilité Publique en 2008 ; il s’inscrit parfaitement dans le Grenelle de l’Environnement ; son montage financier est intégralement bouclé.

Cette décision est profondément méprisante pour les habitants qui subissent au quotidien sur l’A47 insécurité, embouteillages, accidents, pollution…

Cette décision est également scandaleuse pour les entreprises, dont la compétitivité est pénalisée par des centaines de milliers d’heures de travail perdues sur une A47 paralysée, et pour des salariés excédés.

L’A45 aurait dû être considérée comme LA réalisation emblématique en matière de mobilité du quotidien ; elle est exemplaire, car durable et respectueuse de l’environnement ; elle aurait pu être le tremplin d’une nouvelle dynamique au service des habitants et du développement économique de l’aire métropolitaine Lyon – Saint-Etienne.

Arrêtons de brandir de fausses solutions alternatives… C’est une illusion… Si elles existaient, les dizaines de rapports d’experts réalisés ces dernières années les auraient identifiées…

Dans les tout prochains mois, entrepreneurs, salariés et automobilistes français et étrangers traversant la Région au quotidien ou à l’occasion des grands transits de vacances, vont vivre l’enfer des embouteillages, décuplés à cause des travaux sur le pont de Givors et la fermeture de 2 voies sur 4, et mesurer ainsi l’incapacité de l’Etat à engager une politique d’infrastructures moderne et d’avenir.

Les acteurs économiques, à l’unisson avec les élus politiques, demandent solennellement au Gouvernement de ne pas commettre une erreur historique par le mépris des réalités de la vie quotidienne des chefs d’entreprise et des citoyens.

Un communiqué de presse du Collectif A45

Posté le

  • Nb visites : 614
Retour en haut de page

Commentaire(s)