logo

23/03/2015

} La formation, outil de compétitivité pour l’entreprise

logo
Passer d’une logique de charge à une logique d’investissement, tel est sans doute l’un des principaux enjeux de la réforme de la formation professionnelle résultant de la loi du 5 mars 2014.

 

Un an tout juste après le vote de la loi, le MEDEF Lyon-Rhône a organisé le 20 mars dernier, une nouvelle Matinale sur le sujet, destinée à faire le point sur sa mise en œuvre dans les entreprises.



 
Après un rappel des principales dispositions de la loi par Me Sébastien ARDILLIER, avocat au Cabinet FROMONT BRIENS, Christophe CORIOU, Directeur de la formation au sein du MEDEF, est largement revenu sur les fondements de celle-ci. A ce titre, il a invité les participants un vrai changement de logique en vue de considérer la formation, non plus comme un impôt (d’où l’abandon du 0,9%), mais comme un investissement à part entière qui doit par conséquent se retrouver à l’actif du bilan. Pour ce faire, Cyrille SIMMINGER, nouveau Directeur d’OPCALIA Rhône-Alpes, a invité les dirigeants d’entreprise à s’approprier le lien étroit qui devra désormais exister entre la stratégie de l’entreprise et la formation de ses collaborateurs. Non plus, la formation pour la formation, mais la formation pour le développement du business de l’entreprise. A cette fin, le réseau OPCALIA passe d’une logique de collecteur à une logique de prestataire/certificateur. Il propose divers outils aux entreprises pour les accompagner dans leur investissement formation (notamment, des grilles pour l’entretien professionnel) et rendre ce dernier mesurable au regard des nouveaux critères fixés par la loi. Cette mesure de l’investissement formation sera sans doute au cœur des débats qui se développent dans les prétoires autour de la notion d’obligation d’adaptation à l’emploi. Elle passera également, et de manière incontournable, par l’usage de nouveaux outils, fruits de la révolution numérique dont on ne perçoit aujourd’hui que les premiers balbutiements…
 
En marge de cette Matinale, le MEDEF Lyon-Rhône a présenté un point de situation concernant l’alternance au plan national et local. Après que Christophe CORIOU se soit ému publiquement de la baisse « dramatique » du nombre des contrats d’apprentissage (- 8% en 2013 ; -2,3% en 2014), Julien DUVIERRE, webmaster du site VIP Alternance a saisi cette occasion pour rappeler l’existence de cette plateforme et inviter les entreprises à y déposer dès à présent leurs offres de contrats.
 

Vidéo de présentation de la réforme
 
Présentation de la loi du 5 mars 2014 par Me Sébastien ARDILLIER
 
Présentation de la réforme par Christophe CORIOU
 
Réforme de la formation professionnelle : Compétitivité, Mobilité, Employabilité
 
Pour accéder à VIP Alternance



 

Posté le

  • Nb visites : 2644
Retour en haut de page

Commentaire(s)