logo

01/04/2014

} ANI Formation : De la contrainte financière à la mise en responsabilité…

logo
Florence POIVEY, présidente de la commission Education, Formation et Insertion du MEDEF, et négociatrice de l’accord national interprofessionnel sur la formation du 14 décembre 2013 était notre invitée le 1er avril dernier.



 

 
Devant la cinquantaine de participants réunis pour la circonstance, elle a rappelé les enjeux de la négociation en insistant sur les renversements de logique induits par l’accord, aujourd’hui repris dans la loi du 5 mars 2014 et dont on attend près d’une cinquantaine de décrets d’application. Passer de la contrainte financière à la liberté et à la mise en responsabilité, tel est bien le changement de cap proposé pour l’ensemble des acteurs concernés : L’entreprise bien sûr, mais aussi le salarié et le demandeur d’emploi qui deviennent pleinement co-responsables de leur parcours de formation, sans oublier les OPCA qui doivent passer d’une culture de collecteur à une culture de prestataires, mais aussi les branches professionnelles et les territoires qui vont devoir être en mesure de dresser la liste des besoins en formation du secteur ou du territoire. Un accord marqué par l’entrée en vigueur au 1er janvier 2015 du compte personnel de formation (CPF) en substitution du DIF, de l’entretien biannuel obligatoire et de la suppression de l’obligation de verser le 0,9%, le tout sur fond de simplification drastique.
 

 
Cette Matinale a également été l’occasion pour le MEDEF Lyon-Rhône de lancer la campagne alternance 2014 en rappelant l’existence de la plateforme VIP Alternance lancée il y a 4 ans avec pour objet de rapprocher l’offre et la demande de contrats d’alternance dans le Rhône. L’occasion aussi pour Benoît SOURY, vice-président du MEDEF Lyon-Rhône, de rappeler le contexte actuel de l’alternance, marqué par un recul historique des entrées en apprentissage (-8% en 2013) dû à une politique gouvernementale aberrante au regard de la situation de l’emploi, et qui a consisté d’une part à réduire de 20% les aides à l’embauche d’apprentis, et d’autre part, à prélever 380 millions d’euros sur la taxe d’apprentissage pour les affecter aux conseils régionaux…
 

http://www.vip-alternance.com/
 
Téléchargez les documents présentés lors de cette matinale :

- Pacte de l’alternance pour la jeunesse

- Réforme structurelle de la formation professionnelle

- Présentation ANI Formation

 

Posté le

  • Nb visites : 2101
Retour en haut de page

Commentaire(s)