logo

11/10/2012

} Projet de Loi de Finances 2013 : Accentuons la pression

logo
A l’exception de la CGPME, toutes les organisations ou structures patronales françaises ont signé un manifeste appelant au retrait du texte sur la taxation des plus-values.
Un signe fort de la détermination et de la cohésion du mouvement patronal face à des mesures qui menacent l’entrepreneuriat en France.



 
Alors que le Parlement examine depuis hier le PLF 2013, accentuons la pression.


Signez et relayez la pétition en ligne du MEDEF Lyon-Rhône !

Signez la pétition en ligne



Contact : Yann FEMINIER
yann.feminier@medeflyonrhone.com
04 78 77 07 01




État d’urgence entrepreneurial


La France a besoin aujourd’hui de tous les entrepreneurs et de toutes les entreprises pour créer de l’activité et de l’emploi.

Nous, représentants de toutes les entreprises, TPE-PME, start-ups, ETI, investisseurs, grandes entreprises, nous sommes réunis de manière exceptionnelle ce soir. Ensemble, nous avons fait le point sur les conséquences du projet de loi de finances pour 2013, en particulier de la mesure envisagée sur les plus-values de cession d’actions et de droits sociaux.

Nous avons tous constaté que le dispositif proposé affecterait lourdement la stratégie de croissance des entreprises. Il lèserait durablement l’économie française. Les aménagements envisagés en matière de seuils et de durée de détention ne remettent pas en cause fondamentalement les principes de l’article 6 du PLF et conduisent à une impasse compte tenu de la diversité des situations des entreprises.

Ces dispositions, prises sans concertation, auraient des conséquences très néfastes en matière de développement économique, d’investissement et d’emploi.

Conscients de la gravité de la situation économique de notre pays, nous demandons solennellement aux pouvoirs publics de retirer le nouveau dispositif de taxation de ces plus-values.



Posté le

  • Nb visites : 2337
Retour en haut de page

Commentaire(s)