logo

21/06/2012

} Les mandataires lèvent le voile sur l’engagement patronal

logo
Le MEDEF Lyon-Rhône organise le Forum de l’engagement patronal le mardi 3 juillet de 16h à 22h. A cette occasion, les chefs d’entreprise du Rhône pourront aller à la rencontre de leurs pairs qui siègent et les représentent dans les instances du département.


Savez-vous que 850 mandataires bénévoles assurent les mandats de représentation du MEDEF Lyon-Rhône au sein de 70 instances du département ? Savez-vous que ces 850 mandataires portent ainsi la parole des chefs d’entreprise au Tribunal de Commerce, à la CPAM, à l’URSSAF, à Pôle Emploi, dans les universités, dans les organismes de formation ? Savez-vous que ces chefs d’entreprise œuvrent pour le bien de tous ? Pour en apprendre plus sur ce sujet, le MEDEF Lyon-Rhône organise le Forum de l’engagement patronal. Le mardi 3 juillet de 16h à 22h, vous pourrez venir à la rencontre des mandataires pour échanger librement avec eux sur les satisfactions et les difficultés de leur mission. Ce rendez-vous sera également l’occasion de témoigner notre reconnaissance aux mandataires et de décerner les trophées de l’engagement patronal.



 
En avant-première du forum, le MEDEF Lyon-Rhône a réuni quelques mandataires pour une table ronde en partenariat avec Le Tout Lyon. Une manière de mieux comprendre leur engagement. Bernard Fontanel, président du MEDEF Lyon-Rhône, a d’abord remercié tous les mandataires qui sont « des militants du mouvement patronal » et « investissent beaucoup de temps au service de la collectivité ». Jean-François Berger, président d’Amallia, François Bergez, membre de l’Instance Paritaire Territoriale Rhône de Pôle Emploi, Myriam Berthier, membre du Conseil d’Administration de la CAF du Rhône, Philippe Guérand, vice-président de la CCI de Lyon et membre de la Commission départementale Rhône des impôts directs et taxes sur le chiffre d’affaires, Marie-Claire Guichard, conseiller Prud’hommes à Lyon, et Laurent Guilhermet, assesseur au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de Lyon, confirment cet important investissement en temps. Mais aucun ne regrette son engagement et tous soulignent les points positifs.


« S’engager dans un mandat, c’est échanger avec d’autres entrepreneurs et donc s’ouvrir de nouveaux horizons », affirme Myriam Berthier. Une analyse partagée par Jean-François Berger pour qui « un mandat permet de s’aérer la tête et offre une vraie bouffée d’oxygène ». Le président d’Amallia poursuit : « Pour être mandataire, il faut pouvoir donner du temps et avoir la capacité à prendre du recul. En contrepartie, c’est un enrichissement personnel et donc un système gagnant-gagnant ». François Bergez approuve cette vision. « Dans mon rôle de mandataire, j’ai été confronté à d’autres mondes et d’autres problématiques qui m’ont enrichi dans ma fonction de chef d’entreprise. J’ai acquis une vraie souplesse intellectuelle et j’ai progressé dans mon propre fonctionnement. J’ai par exemple appris à déléguer », explique-t-il.


Mais le mandat, c’est avant tout un engagement fort. « On donne du temps pour faire avancer les institutions », estime Myriam Berthier. « Accepter un mandat est un acte de citoyenneté, un service que l’on rend à la société, résume Philippe Guérand. Il faut apprendre, convaincre et rendre compte ». Pour aborder un mandat, il faut être humble et accepter une période d’apprentissage. Ensuite, il faut savoir convaincre en s’appuyant sur l’argumentation et non l’autorité hiérarchique. Enfin, il faut rendre compte de son action. Laurent Guilhermet synthétise l’action du mandataire en deux mots « Former et informer ». Au sein du mandat qu’il exerce, le représentant doit défendre les intérêts de sa cause en faisant preuve d’éthique et d’équité. « Il faut être juste et mesuré dans son appréciation d’une situation », insiste Marie-Claire Guichard.


A l’écoute de ces témoignages, il apparaît clairement qu’exercer un mandat nécessite un fort investissement, mais est également source d’enrichissement personnel. «Les mandataires sont des chefs d’entreprise qui font preuve d’un vrai sens de l’engagement pour l’intérêt général», conclut Bernard Fontanel.

Découvrez le programme et inscrivez-vous au Forum de l’engagement patronal.


Retrouvez les photos de la table ronde sur l’engagement patronal avec l’hebdomadaire Le Tout Lyon.


Posté le

  • Nb visites : 3557
Retour en haut de page

Commentaire(s)