logo

28/03/2012

} Le Gevil : tête de pont des entreprises villeurbannaises

logo
Le Groupement des Entreprises de Villeurbanne a tenu sa 7e assemblée générale. Pour 2012, l’association entend continuer à promouvoir le tissu économique local et susciter des occasions de rencontres entre les chefs d’entreprise.

 

Sur un territoire riche de plus de 3 500 établissements et 43 000 emplois privés, le Gevil (Groupement des Entreprises de Villeurbanne) développe quatre axes d’actions : consolider l’ancrage territorial des entreprises, accroître les relations entre l’enseignement et l’entreprise, favoriser les échanges entre chefs d’entreprise et sensibiliser au développement durable.

 
En 2011, parmi les nombreuses actions menées par le Gevil, citons l’accompagnement de jeunes en difficulté grâce au parrainage, l’intensification des échanges R&D avec l’Université Lyon-I, les rendez-vous avec les syndicats et associations du territoire… Sur le volet développement durable, une réunion sur le bilan carbone, en partenariat avec la Banque Populaire, et une réunion sur le plan climat, en partenariat avec Messier-Bugati, ont connu un franc succès. Le Gevil a également participé activement à la mise en place du Plan de Déplacement Inter-Entreprise (PDIE) du Tonkin qui a concerné 10 entreprises et 2 300 salariés. « Cette année, un PDIE devrait être lancé dans le quartier de La Soie », a annoncé Alain Garcia, président du Gevil.
 
L’an dernier, les petits déjeuners du Gevil sur les thèmes « Innovation et robotique » avec la société Robopolis ou « Piloter son système informatique » avec la société Deuzzi, les visites d’entreprise comme Septen et TLM ou encore les déjeuners avec les tables ouvertes ont permis de resserrer les liens entre les 128 adhérents de l’association.
 

« Cette année, nous poursuivrons nos actions traditionnelles, mais nous mettrons aussi l’accent sur le développement de nos liens avec le MEDEF Lyon-Rhône, sur un projet de mutualisation de la collecte des déchets et sur l’extension de notre outil baptisé La Boussole qui mesure les échanges commerciaux entre nos adhérents », fait savoir Alain Garcia.

 

Le Gevil a donc une feuille de route bien remplie et des opérations séduisantes qui devraient lui permettre de gagner de nouveaux adhérents.

 

Posté le

  • Nb visites : 2677
Retour en haut de page

Commentaire(s)