logo

28/11/2011

} Prime de partage des profits, le « coup de gueule » des patrons lyonnais

logo
Afin de dresser un premier bilan suite à l’instauration de la prime dite « de partage des profits », le MEDEF Lyon-Rhône a organisé une matinale le 23 novembre dernier, en partenariat avec le Cabinet FIDAL.

Après une présentation des nouvelles dispositions réglementaires par Sophie TRINCEA, avocat – FIDAL, 3 entrepreneurs étaient invités à livrer leur témoignage et leur réaction sur ce nouveau dispositif :

Jacques Emmanuel DURAND, Achats Service :

« La contrainte tue tout : Nous n’avons pas attendu la loi pour « récompenser » nos salariés, mais désormais, ces derniers risquent de considérer la prime comme un dû.
L’état d’esprit dans l’entreprise s’en trouvera forcement impacté. »

 

François ROBLIN, Standard Textile:

« La prime de partage des profits est une mesure stupide : Il faut cesser de généraliser ce type de mesures à toutes les entreprises, et singulièrement aux PME, en prétextant de quelques cas particuliers d’entreprises qui ne joueraient pas le jeu.
N’oublions jamais que dans le même temps, nos compétiteurs internationaux continuent d’avancer… »

 

Benoît SOURY, La Vie Claire :

« A terme, quel sera l’impact de la prime sur la politique des entreprises en matière d’intéressement et de participation ?
Nos gouvernants doivent cesser de considérer que l’employeur est présumé coupable. De leur côté, les organisations patronales devraient ouvrir le débat avec les politiques pour leur faire prendre conscience de l’iniquité de ce type de mesures. Quant aux entrepreneurs eux-mêmes, il est grand temps qu’ils mesurent l’intérêt qui est le leur de s’engager et de militer au sein des organisations qui les représentent. »

 

Retrouvez les photos de la matinale.

Posté le

  • Nb visites : 3641
Retour en haut de page

Commentaire(s)