logo

07/10/2011

} Prime des 1000€

logo

Monsieur Le Premier Ministre,
retirez la « prime des 1000 euros »

 

Lyon, le 5 octobre 2011

  • Au mois d’avril dernier, le Gouvernement a décidé unilatéralement de l’instauration de la fameuse « prime dividende ».
  • Au-delà de la colère de principe des entrepreneurs, puisque cette prime s’apparente à une ingérence de l’Etat dans la gestion et le management des entreprises du secteur privé, le MEDEF Lyon-Rhône demande au Gouvernement de retirer cette loi compte tenu des incertitudes qui pèsent sur l’activité économique, aggravée par la complexité de la mise en œuvre de cette prime pour les PME.
  • Il est encore temps de faire marche arrière. Les entreprises disposent de trois mois pour parvenir à un accord avec les représentants du personnel soit , pour les premières d’entres elles, le 31 octobre prochain. Chaque jour, nos adhérents nous témoignent des difficultés qu’ils rencontrent et de la complexité effroyable pour mettre en œuvre une prime qui est, au final, porteuse de nombreuses désillusions pour les salariés.
  • Comment le Gouvernement peut-il imaginer qu’à l’heure où les entrepreneurs manquent cruellement de visibilité sur la conjoncture, ces derniers soient réglementairement contraints de négocier des primes qui pourraient peser dans quelques mois sur la pérennité de leurs entreprises ?
  • A l’heure où nous nous interrogeons tous sur la croissance mondiale et sur les risques systémiques liés à 30 ans de gestion irresponsable de l’endettement public par les Gouvernements successifs, Monsieur Le Premier Ministre, nous vous demandons solennellement de retirer la « prime dividende » qui est une mauvaise réponse aux problèmes que rencontrent les entreprises, les salariés et nos concitoyens.

 

Retrouvez notre communiqué du 20 Avril 2011.

Posté le

  • Nb visites : 13848
Retour en haut de page

Commentaire(s)