logo

30/09/2011

} Lancement des 1ères Rencontres Futurs Doctorants – Entreprises

logo

Le Medef Lyon-Rhône et l’Université de Lyon (UdL) préparent ensemble, pour février 2012, avec le soutien de l’IAE de Lyon, un rapprochement inédit entreprises – futurs doctorants.

Au terme d’une « Matinale » consacrée aux opportunités d’insertion des docteurs dans les entreprises, le Medef Lyon-Rhône et l’Université de Lyon ont annoncé qu’ils organiseraient ensemble, le 28 février 2012, les 1ères Rencontres Futurs Doctorants – Entreprises.

Objectif commun : quel que soit le domaine scientifique (sciences de la vie et de la matière, sciences humaines et sociales), il s’agit de développer des synergies coopératives entre l’entreprise et l’université et de favoriser l’insertion du docteur au sein de l’entreprise.

Alors que les établissements de l’Université de Lyon (UdL), présents sur le site Lyon/Saint-Etienne, rassemblent 5 300 doctorants, répartis au sein de 17 écoles doctorales, et que l’on dénombre chaque année 800 nouveaux docteurs, l’on constate qu’à peine 40 % d’entre eux rejoindront le secteur privé. Un chiffre conforme à la moyenne nationale, mais qui, pour autant, interpelle. Notons également que, dans le même temps, le nombre de docteurs français qui partent travailler à l’étranger, et notamment aux Etats-Unis, s’accroit.

Comment inverser la tendance, sachant que l’innovation est l’atout indispensable d’une entreprise, dans un contexte de forte compétition internationale, et que le docteur peut, à travers ses compétences spécifiques, lui apporter un réel dynamisme ?

« Nous devons inverser la tendance et, pour cela, il faut impérativement lutter sur deux fronts, explique Bernard Fontanel, président du Medef Lyon-Rhône : celui des doctorants et celui des entreprises susceptibles de les employer. On constate encore trop souvent une véritable méconnaissance partagée. En Allemagne, comme dans les pays nordiques et anglo-saxons, le Doktor est beaucoup plus valorisé qu’en France. Toutefois, les responsabilités sont partagées, car dans ces pays, l’entreprise n’est pas stigmatisée comme elle peut l’être en France. »

Faire connaître aux entreprises les atouts des doctorants

Toutefois, s’il faut séduire les doctorants, il convient également de lever les freins qui, dans l’entreprise, peuvent fermer la porte au recrutement de ces diplômés aux talents trop souvent méconnus « Les entreprises françaises n’ont pas la culture du docteur, confirme Michel Lussault, Président de l’Université de Lyon. Elles doivent pourtant s’affranchir des idées reçues, car elles ont tout à gagner de la présence de docteurs dans leurs équipes. » Le plus gros travail à réaliser est en direction des PME, qui estiment, par manque d’information, qu’elles n’ont pas vocation à accueillir ces chercheurs.

La valorisation des compétences des doctorants, qui sont encore trop souvent sous-estimées par rapport à celles des élèves issus des écoles de commerce ou d’ingénieurs, s’avère donc indispensable. Une communication ciblée sur la valeur ajoutée que les doctorants apportent à leur entreprise, doit être développée en direction des entreprises. L’UdL travaille notamment à l’élaboration d’un carnet destiné à identifier et certifier toutes les compétences acquises par le doctorant durant son parcours.

Convaincre les doctorants d’intégrer le monde de l’entreprise

Le Medef s’attache, depuis quelques années, à organiser des rencontres entre les écoles doctorales et les entreprises. « Il s’agit de présenter aux jeunes diplômés les opportunités de parcours professionnels qui s’offrent à eux dans l’entreprise. Nous devons les convaincre que la recherche appliquée apporte autant de satisfactions personnelles que la recherche fondamentale », explique Bernard Fontanel. « Il faut que les entreprises et les futurs doctorants saisissent la richesse des opportunités mutuelles » insiste de son côté, Xavier Riescher, Président du Conseil d’Administration de l’IAE Lyon.

Nouvelle initiative, qui sera lancée le 28 février 2012, en partenariat avec l’UdL : les Rencontres Futurs Doctorants Entreprises représentent une démarche inédite de sensibilisation destinée à déboucher sur la définition de sujets de thèses, fruits du rapprochement entre les besoins des entreprises et les champs d’expertise des laboratoires de recherche.

Des rencontres innovantes qui vont relever ce double défi

À l’échelon national, depuis quelques années déjà, le Medef travaille avec des partenaires, comme l’association Intelli Agence, qui diffuse des CV de jeunes chercheurs. Le Medef Lyon-Rhône et l’Université de Lyon entendent donc prendre toute leur place dans cette démarche. Les 1ères rencontres Futurs Doctorants – Entreprises, organisées le mardi 28 février 2012, sur le site universitaire de la Manufacture des Tabacs (Université Jean Moulin Lyon 3), permettront de créer des liens très en amont.

Cette manifestation innovante, qui accueillera, entre autres, Hugues-Arnaud Mayer, Président de la Commission Innovation du Medef, est le fruit d’un travail de fond qui mobilisera pendant plusieurs mois le Medef Lyon-Rhône et le monde universitaire. « Pour notre part, nous allons nous charger de faire remonter les sujets de thèse détectés dans les entreprises de la région, explique Bernard Fontanel. Dans le même temps, l’Université de Lyon assurera la promotion de cette initiative innovante auprès des futurs doctorants, dans toutes les filières de l’Université de Lyon. L’intégration des docteurs en entreprise est un véritable défi pour l’économie française ; nous entendons bien le relever tous ensemble. »

CONTACTS PRESSE :

Bruno VERNEY– Directeur des Services aux Adhérents Medef Lyon Rhône
Tel : 04 78 77 07 01 – bruno.verney@medeflyonrhone.com

Anne GUINOT – Responsable de la Communication – Université de Lyon
Tel : 06 10 54 70 54 – anne.guinot@universite-lyon.fr

Lien vers notre galerie de photos Flickr

Posté le

  • Nb visites : 3612
Retour en haut de page

Commentaire(s)